Aïna Wallé : Portraits littéraires / Literary portraits

Posts à venir
Tenez-vous à jour...

Dans cette exposition en ligne pour BergamAi naGalerie, je montre une série de portraits, une sorte d’incartade dans mon parcours.

Comme je ne souhaitais pas travailler avec des modèles vivants et sachant qu’en les inventant, on finit toujours par faire son autoportrait,

je me suis laissée inspirer par des personnes rencontrées dans des livres, des romans de toutes nationalités. Nourrie par les descriptions physiques - plus au moins fournies - que les auteurs voulaient bien donner aux lecteurs sur leurs personnages, je me suis également appuyée sur leurs profils psychologiques qui finissaient, au fur et à mesure que le récit avançait, par se dégager d’eux.

Ces portraits, d’abord nés dans mon imaginaire, il a fallu que j’en fasse au préalable, en ce qui concerne ceux à huile, de multiples esquisses avant d’arriver à préciser les traits, affiner le regard, jusqu’à obtenir la personne telle que je me l’étais imaginée pendant la lecture.

Sur les feuille d’essuie-tout, les portraits ont suivi un parcours plus spontané. Avec une idée moins définie du personnage, je les peignais d’abord en acrylique sur du papier, avant de mettre leurs empreintes

en plusieurs étapes sur la feuille d’essuie-tout.

In this online exhibition for Bergam Galerie I show a serie of portraits that differ in many ways from the

rest of my work.

As I did not want to paint after live models and also knowing that by just inventing a character, you

always end up by doing your self-portrait, I decided to look for persons in books, novels of all nationalities,

and that would inspire me, touch me, in one way or another.

Nourished by the physical descriptions of the characters more or less provided from the authors, I

also relied on their psychological profile which ended, as the story progressed, by emerging from them.

These characters first born in my imagination, I had to make beforehand, as regards to the portraits in oil,

multiples sketches before arriving to specify the features, refine the gaze, until obtaining the person as

I had imagined him during the reading.

The portraits on paper towels took a more spontaneous direction due to the technic. With a less defined idea of the character, I painted first their facial features in acrylic on a sheet of paper

before I fingerprinted them in stages over to the paper towel.

  • Facebook Clean

Bergam Galerie, galerie d'art contemporain

bergamgalerie@orange.fr

 06 14 69 06 48

abonnez vous dès maintenant à notre newsletter